Le PPC face au COVID

La crise du COVID19 que connaît le monde entier a bouleversé notre mode de vie au quotidien. De ce fait, des mesures de prévention existe concernant le traitement PPC (Pression Positive Continue).

Je ne suis pas atteint par le Coronavirus : est-ce que je dois arrêter mon traitement durant la crise en France du Coronavirus ?

Non, il est conseillé de maintenir votre traitement sous PPC, ainsi que tous les traitements qui vous ont été prescrits par votre médecin.  Nous vous rappelons l’intérêt de votre traitement par Pression Positive Continue (PPC) et des risques que vous encourrez en cas d’inutilisation ou d’utilisation insuffisante. Ce traitement est très important pour votre santé, surtout en cette période de crise épidémique.

Je suis atteint par le Coronavirus, dois-je suspendre temporairement mon traitement ?

Cette décision est indiquée par votre médecin prescripteur, ou le médecin qui vous suit en cas de Coronavirus. Il peut effectivement vous indiquer de suspendre votre traitement par PPC une quinzaine de jours, délai habituel de la maladie Covid-19, si vous ne pouvez pas vous confiner seul dans la chambre ou vous dormez habituellement (Risque de propagation du virus à votre conjoint par la fuite d’air du masque). La PPC est à reprendre à l’issue, lorsque vous êtes guéris.

J’ai entendu à la radio ou vu à la télé que ma PPC était dangereuse pour mon conjoint si je suis atteint par le Coronavirus, est-ce une information juste ?

Non, ce n’est pas votre PPC qui présente un risque. Il faut que vous preniez certaines précautions d’usage : Votre PPC est reliée à votre masque par un tuyau. Sur le masque il y a une fuite d’air, qui permet à votre air expiré chargé en gaz carbonique de s’évacuer à l’air libre. Si vous êtes atteint du coronavirus, la fuite d’air va alors propager autour de vous le virus lorsque la PPC est en marche et que vous portez le masque. Nous vous recommandons de respecter scrupuleusement les mesures barrières en respectant les règles d’isolement. Isolez-vous dans une pièce à part des autres membres de votre famille. Et dormir seul afin de ne pas envoyer l’air contaminé vers votre conjoint. Cette mesure est à prendre temporairement à votre domicile, le temps que vous soyez guéris du coronavirus.

Le confinement à mon domicile est-il compatible avec l’utilisation de ma PPC ?

Oui, plus que jamais. La PPC va vous apporter durant cette période assez stressante, un sommeil réparateur, avec des nuits bénéfiques. Si, avant la crise sanitaire « Covid-19 », vous aviez des difficultés d’adaptation avec votre traitement par PPC, le confinement doit être vécu de façon positive. Vous bénéficiez en effet de temps pour vous adapter progressivement à votre traitement en vous efforçant d’augmenter progressivement les séquences avec votre appareillage au fur et à mesure des prochaines nuits. N’oubliez-pas d’utiliser également votre traitement si vous faites la sieste !

Le SAS est-il un facteur de risque ou de gravité vis-à-vis de l’infection à COVID-19 ?

Il n’y a pas d’argument pour une augmentation du risque lié directement au SAS. En revanche, le SAS est souvent associé à des conditions identifiées comme facteurs de risque ou de gravité de l’infection à COVID-19 : Obésité, diabète, hypertension artérielle, maladies cardio-vasculaires appelés facteurs de comorbidité.

Que dois-je faire si je suis atteint du Coronavirus avec l’entretien de mon masque et tuyau ?

Soyez vigilant quotidiennement en nettoyant au savon votre masque, ainsi que le circuit patient. Ne remettez pas votre masque sans cette précaution d’usage. Et faites sécher à l’air en journée le masque et le circuit.

Que dois-je faire si je suis atteint du Coronavirus avec l’entretien de mon humidificateur ?

Videz l’eau résiduelle tous les jours, rincez votre réservoir et faites-le sécher. Nettoyez le réservoir avec du vinaigre blanc (1/3 vinaigre et 2/3 eau) une fois tous les 5 jours. Remplissez le réservoir d’eau avant d’aller vous coucher.